LES TOURNOIS DE CHEVALIER

 

 

 1) UN TOURNOI AU MOYEN-AGE

2) LES 3 SORTES DE TOURNOI

3 ) LES DANGERS :

4) LES RÉCOMPENSES

 

 

1) UN TOURNOI AU MOYEN AGE

Le tournoi constitue l'un des divertissements collectifs les plus répandus au Moyen Age.             Le tournoi est apparut au Xème  siècles.                                                                                   Le tournoi sont des combats entre plusieurs chevaliers. 

Les chevaliers y participent  pour montrer sa bravoure, son courage au combat.                       Et pour s'entraîner à l'art de la guerre.

Il existait trois sorte de tournoi : 

- Le premier est le « pas d'arme ».

- Le deuxième est la « joute ».

- Le dernier, s'appelait le « tournoi ».

 

2) LES 3 SORTES DE TOURNOI

1) Le pas d'arme :

Le « pas d'arme » était un tournoi où s'affrontaient des chevaliers à pied dans un enclos appelé la Lice. Ils combattaient à l'épée et tentait de gagner le prix, en or ou en nature (objet).

2) La joute :

La « joute » était pratiqué à cheval où les chevaliers s'élançaient l'un contre l'autre avec leur monture pour désarçonner (mettre bas de la selle) leur adversaire. Ils utilisaient la lance.

3) Les tournois :

Le « tournoi » consistait en un affrontement entre deux camps, tout au long de la journée et au fil de plusieurs épreuves dont notamment une mêlée.

 

3 ) LES DANGERS :

Les tournois sont à peu près aussi violent qu'une bataille ( une guerre ).

Plein de chevalier périssent au cour du tournoi.

Tout les coups sont permis

                                                                             

4) LES RÉCOMPENSES : 

Les récompenses sont parfois des : couronne, bourse, broderie, rarement un bijou, une armure ou un chevalet aussi la main des dames 

SOURCES :

http://argenteuil.medievale.free.fr/tournoi.htm