accueil         autres personnages

HIPPOCRATE

    I) Biographie

    Hippocrate est un médecin Grec. Il est né en 460 avant J.C à l'île de Cos et est mort en 356 avant J.C à Larissa. Il est considéré comme le « père de la médecine ». Il a fondé l'école de médecine hippocratique qui a révolutionné intellectuellement la médecine en Grèce antique, comme une discipline distincte des autres disciplines de la connaissance auxquelles elle avait traditionnellement été rattachée (notamment la théurgie et la philosophie), faisant ainsi de la médecine une profession à part entière.

  (de côté) gravure d'Hippocrate (de face)       

 

    II) Les théories Hippocratique

    Hippocrate est le médecin à avoir contesté les superstitions et les croyances qui attribuaient la cause des maladies à des forces surnaturelles ou divines. Les disciples de Pythagore ont attribué à Hippocrate le mérite d’avoir réuni la philosophie et la médecine. Il a séparé la médecine en tant que discipline de la religion en croyant et en faisant valoir que la maladie n'était pas une punition infligée par les dieux, mais plutôt la conséquence de facteurs environnementaux, de l'alimentation et des habitudes de vie. De fait, on ne trouve pas mention d'une seule maladie mystique dans la totalité du corpus hippocratique. Cependant, Hippocrate a travaillé sur la foi de nombreux principes basés sur des conceptions qui sont maintenant reconnues comme étant erronées en anatomie et en physiologie comme la théorie des humeurs.

    III) L'école d'Hippocrate

L'école hippocratique de Cos a obtenu de meilleurs résultats en se contentant de diagnostics généraux et de traitements symptomatiques ou palliatifs, selon les points de vue. L’accent était mis sur les soins aux patients et le pronostic de la maladie et non plus sur son diagnostic. Elle parvint à traiter efficacement les maladies et cela a permis un grand développement de la pratique clinique.

    IV) La diététique d'Hippocrate

Hippocrate a ouvert la voie à la diététique en prônant l'utilisation des légumes et des fruits.

À cette époque la diététique repose sur quatre idées simples :

Dans la diététique hippocratique, on classe les aliments en fonction de leur correspondance avec l’un ou l’autre des quatre éléments : l'Eau, la terre, 'air, le Feu qui correspondent à quatre tempéraments définis par la théorie des humeurs: lymphatique, mélancolique, sanguin et colérique. Chaque aliment est classé en fonction de ses qualités  qui s'échelonnent en quatre degrés sur deux axes principaux chaud et froid, sec et humide.(accessoirement selon les axes doux et amer, cru et cuit). Ces qualités influent sur la façon dont l’aliment se transforme dans le corps et sur la qualité et la consistance des humeurs ainsi engendrées dans l’organisme.

    V) Les règles de la médecine (Hippocrate)

La médecine est maintenant sous 4 règles:

    - l’obligation morale de la connaissance et transmission du savoir,
    - l’égalité de la prise en charge des hommes face à la souffrance et à la maladie,
    - la défense de la vie,
    - la défense du secret professionnel, qui ne constitue par un privilège de la profession, mais un droit fondamental du malade.

Sources:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hippocrate

http://www.medarus.org/Medecins/MedecinsTextes/hippocrate.ht

BUTELLE Coralie et MERCKX Nadège 4°D en 2010