LE TABLINUM

 

    I Le tablinum

    Le tablinum était situé au fond de l'atrium. Il était à l'origine la principale chambre à coucher mais il devint par la suite une pièce où étaient conservés les archives et les papiers de famille. Il servait aussi à recevoir les clientes (clientèles de riches Pompéiens) venus chercher une aide financière du patronus (maître de maison). En échange de cette aide, les clientes lui donnaient un appui dans ses entreprises commerciales et politiques. Cette pièce pourvue d'une porte et d'une grande fenêtre s'ouvraient sur l'atrium, séparé seulement par des rideaux ou un treillage en bois. Il s'ouvrait également sur le jardin. Il y avait souvent au-dessus, une loggia à colonnade.

 

    II Les visiteurs de l'aube

    Bien avant l'aube, la clientèle des riches Pompéiens commençait à se rassembler devant la demeure des patriciens. Si la maison comprenait un vestibulum, elle attendait l'ouverture des portes. Sinon, elle devait demeurer dans la rue, quelque soit le temps. Certaines maisons, comme celle de Ceius ou la maison du Samnite à Herculanum, avaient des bancs en pierre le long de la façade ; les gens pouvaient ainsi s'asseoir en attendant.

 

    III Différents types de clientes

    Il existait trois types de clientes: - des citoyens pauvres de naissance libre, qui se plaçaient d'eux-mêmes sous la protection d'un patronus.

                                                     -des affranchis.

                                                     -des parasites qui espéraient la charité. Ces derniers pouvaient avoir plusieurs maîtres et aller quémander tôt chaque matin d'une maison à l'autre.

 

   IV La réception des clientes

    A six heures, les portes s'ouvraient. On introduisait les clientes que l'on faisait patienter dans l'at